0

Your Cart is Empty

May 23, 2020 2 Readings

Il était une fois, ma normalité à moi... Pour tout vous dire, ça fait une semaine que je mets dans mon plan de travail journalier "écrire un blog sur le retour à la normale" et je reporte, je reporte, je reporte. Alors aujourd'hui, je me suis dit, mais pourquoi je reporte ? Bon, j'ai peut être trouvé pourquoi. Je me suis demandé ce qu'était, finalement, LA NORMALITE, car je n'ai certainement pas compris le vrai sens de ce mot. Donc....

Selon Wikipedia (ok. on peut faire mieux mais c'est déjà pas mal), La normalité est "ce qui est conforme à ce dont on a l'habitudece qui ne surprend, ne dérange ni n'attire la curiosité (...) ce qui est si commun que la plupart des gens le font"...

Ah c'est marrant ça, l'habitude. Et bien alors, qu'ai-je fait depuis 1 semaine qui est ce dont on a l'habitude de faire ... 

- Ajouter à l'équipement de base d'un moodstore du désinfectant, des masques, des plexi... bon ça, non.... 

- Faire un live en parlant du sourire de notre charmante gérante, et ajouter que vous ne le verrez pas sous le masque... En espérant que vous le devinerez dans ses yeux. Ah ça non plus...

Ahhh si j'ai trouvé. Dans mes habitudes il y a... Créer des jeux, écrire un nouvel épisode d'un moodoscope, faire une photo en rentrant de la boutique de Fribourg, en me disant que je me réjouis de refaire une vidéo au bord de la route vu le traffic qui augmente, faire un coucou sur le groupe mood lovers simplement parce que, parce que ... euh, parce que ! Me dire qu'il faut absolument commander des autres memory-mood pour "quand vous viendrez en boutique", car LA AUSSI on peut jouer, noter que je dois envoyer des fleurs pour rendre la journée de demain plus belle à notre équipe, etc... Et bien oui en fait, c'est ça mes habitudes, mais du coup, c'est normal ou pas ? 

Bon ok alors, je reprends. Deuxième partie de la définition "ce qui est si commun que la plupart des gens le font." Euuuh, alors là... J'ai comme un doute.

Vous aussi vous rêvez de vous mettre en quarantaine lorsque vos collègues reviennent au bureau, car "il y a du coup trop de monde " ? Vous aussi vous faites une roue (oui une roue) devant la boutique de Martigny en y amenant du stock, vidéo à l'appui pour partager aux filles du moodbox ? Vous aussi vous vous dites chaque matin "qu'est-ce que je peux créer aujourd'hui pour rendre la journée vraiment dingue " ? 

Bon et bien finalement, je crois que je ne suis pas sortie de l'auberge pour terminer ce blog. Et j'espère de tout coeur ne jamais entrer dans cette notion de normalité, car la folie de mood, de notre équipe et cette créativité qui nous anime rend ma vie furieusement chouette. 

C'était "ma normalité à moi", depuis mon lieu de confinement préféré des Ducats 40B, après quelques jours d'une reprise soit disant "à la normale"

Fabienne

PS: arrêtez vous aussi au bord de la route quelques minutes, les coquelicots sont absolument magnifiques.

 

 


EN
EN