Mai 25, 2020 2 Lesezahl

Si on m’avait dit….

Je voulais vous souhaiter la bienvenue dans ma 4ème dimension. Si on m’avait dit que j’allais changer de look et me transformer en cosmonaute de l’espace intersidéral j’aurais bien rigolé.

Et pourtant…..

Depuis quelques jours, aidée par un gentil capitaine de la police spéciale COVID, me voici bien drôlement accoutrée pour vous accueillir.

Tout d’abord, le masque… j’ai choisi un tissu coloré parce que j’avais vraiment pas envie que le mood box se transforme en une zone sanitaire triste, mais aussi parce que c’est pas moi du tout de ne pas mettre un grain de folie dans cette espace temps un peu particulier.

Ce petit bout de tissu qui s’enfile dans ta bouche quand tu parle, 

qui t’empêche de respirer

qui vaporise un nuage blanchâtre sur mes verres de myopes

qui me fait manger mes mots à tel point que je dois souvent me recacapeter.

On pourrait trouver cela drôlement enquiquinant… ça l’est, un peu, pas trop mais… pour vous, pour nous, pour notre santé et pour le gentil capitaine COVID…. On le met presque avec bonheur.

Mais voilà, parce que je ne sais pas rester loin de vous, parce que ce n’est pas convivial et que dans ma galaxie, on communique à moins de 2m donc trop près pour respecter les distances minimales de sécurité et qu’on est pas immunisé contre la cryptonite de la planète bleu… Le capitaine B. nous a demandé d’ajouter une double protection…

Brrrr… cela met un peu les frisons quand même… 

Alors, j’avais un choix à faire: 

- Soit c’était vous qui vous cachiez derrière un masque… et cela pas question, car je ne voyais plus vos sourires, vos émotions ou vos grimaces.

- Soit, j’ajoutais à ma combinaison de cosmonaute une visière. 

Alors j’ai choisi cette version…

Du coup… je ne vous dis ma ma tronche avec tout ce barnum. Lunette de vision utrasonic, masque respiratoire et visière sans viseur… pour le look, la coiffure parfaite tu repasseras.

Sans rire les amis… je comprends que vous éclatiez de rire en me voyant.

Ce que je ne vous dit pas c’est que avec ce truc, tu vois flou… comme à travers une bouteille de PET, tu as une double dose de buée et tu meuuuuuuuuuuuurs de chaud.

Mais qu’est-ce que je préfère voir vos visages

Alors voilà… je me présente, Muriel, extra totalement terrestre, totalement équipée anti con con de virus.

N’aillez pas peur… derrière tout cela je vous souris…. Lisez dans mes yeux malicieux si vous arrivez à les voir au travers de la buée

Des bisous sans virus

Mumu


DE
DE