Februar 05, 2019 3 Lesezahl

Après une belle 3èmeplace au Grand Prix Pacifique des Jeux à Tahiti, le Team Mood se retrouve du  2 au 16 février pour l’édition 2019 du Sailing Arabia – The Tour. L’objectif ? Rester au contact des meilleurs ! Résumé de la première étape.

Avant de revenir sur cette première étapte, petit tour d’horizon de ce qui attend nos champions sur les eaux de la côte omanaise. Contrairement à l’an passé, le parcours partira de Mascate, au nord, pour rejoindre Salalah, dans l’extrême sud du pays. La flotte, composée de 10 bateaux dont le tenant du titre Beijaflore, passera par Sur et Ras Al-Hadd, puis l’île féérique de Masirah, Duqm avant de plonger vers Salalah. Au total, Team Mood et leurs concurrents effectueront 5 raids dans la mer d’Arabie et 5 in-port races – courses courtes – qui se dérouleront près de la côte omanaise. Vous pouvez suivre les Mood boys évoluer sur les parcours en direct sur le site du Sailing Arabia – The Tour, sur Facebook (@MoodBoat) et Instagram (@teammoodboat).

Cette première étape alors ? L’objectif de rester au contact des meilleurs a été rempli !Sur les quatre manches lancées par l’organisation au large de Mascate, capitale du Sultanat d’Oman, Team Mood a connu une progression qui a laissé entrevoir son potentiel collectif.  Dans son décor minéral et montagneux, la Mer d’Arabie a réservé des conditions musclées avec une houle creuse et un vent de 20 nœuds obligeant la direction à demander aux 10 concurrents de prendre un ris (diminuer la surface de la Grand-Voile). 
 
Dans la première manche, Damien Iehl, Benjamin Amiot et Pierre Le Clainche, en quête de repères pour leur première compétition conjointe, ont pris la 6eplace. Dans la deuxième, un problème de gennaker (voile avant utilisée en vent arrière) ne leur a pas permis de garder leur place en milieu de flotte. Derniers à l’avant-dernière bouée avant l’arrivée, ils ont réussi à rattraper deux concurrents pour terminer 8e, leur plus mauvais résultat de la journée. 
 
Mieux rodés, les Mood Boys ont pris un départ canon en 2eposition juste derrière EFG Bank de Franck Cammas, le multiple champion de voile français. A la bouée de dégagement, ils prenaient la tête de la course pour ne plus la lâcher. Une performance très prometteuse pour la suite de la compétition. Enfin, à la 4eet ultime manche de cette première journée, Team Mood a fini la journée sur sa lancée à la 3eplace. Troisième au classement provisoire général, Damien Iehl et son équipage étaient content et confiants pour le raid de lundi, qui allait être là aussi leur premier galop d’essai.

Lundi 4 février, pour le raid de l'Acte 1 à Mascate, les conditions ont changé radicalement. Avec un vent oscillant compliqué à prévoir, la flotte devait remonter la côte vers Mascate avant d'effectuer trois bords entre le port de la Marina Bandar et la pointe de la ville de Qatab. Un décor aussi majestueux qu'aride. 

Mal partis sur leur départ, Damien et son équipage ont eu toutes les peines pour revenir sur la flotte. Sur le bord de portant, après avoir passé la bouée devant l'immense encensoir de granit, l'un des symboles du Sultanat, team Mood a repris plusieurs places au sein de la flotte. A l'arrivée, l'équipe Mood passe coupe la ligne à la 5e place juste derrière Sofian Bouvet sur Seafloatech.

Au terme de cet acte 1, Team Mood garde sa très prometteuse 3e place au classement général provisoire acquise la veille. 

La suite ? La caravane du Sailng Arabia - The Tour se déplace 200km au Sud à Sour, ville étape de l'Acte 2, prête à enchainer le 2e Stadium de la compétition. 

Réaction de Damien Iehl, skipper de Team Mood :

"Le bilan de cet Acte 1 est assez prometteur. On est à la 3e position au classement provisoire. Il y a un seul bateau qui se détache au classement, Cheminées Poujoulat. Pour nous c'est un bon début vu notre équipage qui commence tout juste à se mettre en place avec Pierre. Il faut surtout qu'on monte en puissance et qu'on s'améliore jour après jour pour être un peu plus aux avant-postes."


DE
DE