0

Votre panier est vide

avril 16, 2020 1 lectures

C’est presque l’été...
Par Christine

Mes yeux se ferment, je m’assoupis…

Un avion survole le ciel.

Au loin, j’entends les bruits étouffés d’un chantier en pleine activité dans un léger brouhaha de voitures. Une moto pousse son accélération tandis que son pilote jubile.

Le clocher sonne quatre heures.

Dans le village, l’activité du boulanger bat son plein.

La foule grouille devant la salle des fêtes, tout le monde s’agite avec ferveur en cette belle journée du mois de mai.

Les terrasses sont bondées.

Juste à côté dans le parc, un enfant crie de joie sur sa balançoire.

Le soleil tape, brûle même.

Les oiseaux s’égosillent, alors que toutes sortes d’insectes voltigent dans les airs.

Soudain un bourdon un peu plus ambitieux, vient frôler mon oreille…

J’ouvre les yeux, brusquement le coquin me sort de mon sommeil fragile.

Je baisse alors les yeux sur ma main. Ouf, elle est toujours là, brillant de mille feux, ma mood joaillerie en céramique blanche jubile sur mon annulaire.

Assis à l’ombre d’un cerisier, nous nous sommes réunis en famille dans le jardin. Tout va bien, nous célébrons le printemps.

Nous sommes en mai 2020. Les mois passés ont été éprouvants, mais ce ne sont que de vieux souvenirs maintenant. Le cauchemar est terminé

Mai 2020

 


FR
FR